Vente immobilière : les différentes étapes

Réaliser une vente immobilière ne se fait pas en quelques minutes… En effet, il existe de nombreuses étapes permettant de vendre son bien. Nous vous expliquons aujourd’hui ce processus pour que tout se passe au mieux pour vous !

vente immobilière Camin rist

Première étape de la vente immobilière : faire estimer son bien

Dans un premier temps, il est indispensable de faire estimer son bien immobilier par un ou plusieurs professionnels de l’immobilier. Ceci vous permettra de déterminer au mieux le prix de vente de votre bien. Experts dans le domaine de la vente immobilière, les agents immobiliers sont fréquemment sollicités pour effectuer des estimations de biens. Cependant, sachez que les notaires peuvent également estimer votre bien. La principale recommandation que nous pouvons vous faire est de solliciter un professionnel exerçant dans la zone où se trouve votre bien afin qu’il puisse mettre à profit sa connaissance précise du marché.

Deuxième étape : signer le mandat de vente

Lorsque l’estimation de votre bien a eu lieu, vous avez certainement rencontré le ou les professionnels avec lesquels vous avez souhaité travailler pour vendre votre bien. Ce souhait, se traduit par un contrat : le mandat de vente.

Il existe 3 types de mandats :

  • Le mandat simple : vente confiée à plusieurs agences immobilières et le vendeur trouve lui-même l’acheteur.
  • Le mandat exclusif : un seul négociateur immobilier s’occupe de la vente du bien.
  • Semi-exclusif : le vendeur cherche l’acheteur mais doit le renvoyer au négociateur immobilier.

La signature d’un mandat permet de profiter du réseau de l’agence et de son fichier clientèle, et surtout de bénéficier de l’expertise des professionnels qui rechercheront pour vous des acheteurs qualitatifs. De plus, le professionnel se chargera des visites qui peuvent être chronophages et parfois chargées d’émotions.

Troisième étape de la vente immobilière : remettre le bien en état

Que le bien immobilier ait besoin de travaux ou de légères modifications, il est essentiel de rendre son bien beau et agréable. En effet, avoir de belles photos permettra de rendre la vente immobilière plus facile et plus accessible. Certains travaux seront donc à faire avant la mise en vente et d’autres pourront devenir des conditions suspensives lors de la signature du compromis de vente.

Quatrième étape : les visites immobilières

Avant de réaliser les visites, il est essentiel que le bien soit rangé, propre et dépersonnalisé afin que les visiteurs aient une bonne impression du lieu et qu’ils puissent facilement se projeter. Les professionnels pourront vous conseiller et sauront mettre votre bien en avant lors de ces visites.

Cinquième étape : les offres d’achat

Une fois que les visites sont réalisées, plusieurs offres d’achat peuvent vous être proposées. Dans ce cas-là, et avec l’aide de professionnels, il est essentiel de prendre le temps de comparer les offres afin de trouver celle qui répondra à vos attentes.

Hormis le prix, il faut également prendre en compte des critères tels que l’apport personnel, les moyens de financement ou encore l’accord de principe d’une banque.

Sixième étape : le compromis de vente

Lorsque l’offre est acceptée et que l’accord est conclu, il est désormais temps de signer le compromis de vente. Cet engagement officiel lie le vendeur et l’acheteur avant la finalisation de la transaction.

7 jours de réflexion sont accordés après la signature du compromis pour permettre à l’acquéreur de se rétracter et de ne plus s’engager dans cette acquisition. Une fois ce délai passé, seule une condition suspensive particulière peut annuler la transaction sans frais.

La rédaction du compromis de vente revient au notaire du vendeur cependant certaines agences immobilières peuvent parfois proposer ce service. Dans ce cas, les notaires (du vendeur et de l’acheteur) peuvent être consultés pour relire le projet d’acte et faire part de leurs observations éventuelles avant la signature. Si l’une des parties à des questions, elle se rapprochera de son notaire.

Septième étape : l’acte authentique de la vente immobilière

Obligatoirement signé devant un notaire, l’acte authentique finalise la vente. Retrouvez un précédent article sur l’acte authentique juste ici !

Une fois l’acte authentique signé, le vendeur transmet officiellement son droit de propriété à l’acquéreur et lui remet les clés.

Ici, le notaire doit :

  • Vérifier la conformité de l’ensemble des documents et des annexes,
  • Lire l’acte de vente et en préciser certaines notions au vendeur et à l’acquéreur,
  • S’assurer que le montant du bien lui a été versé,
  • Donner officiellement les clés au nouveau propriétaire,
  • Remettre une copie de l’acte de vente à chaque partie.

La signature d’un acte de vente est un moment important dans la vie d’une personne, n’hésitez pas à poser vos questions au fur et à mesure du processus en vous rapprochant de votre notaire ou de son clerc. Ceci vous permettra d’être sereins et de n’avoir aucun doute.

Vous l’aurez compris, lors d’une vente immobilière, le recours à votre notaire est indispensable. En effet, il est chargé de la rédaction des actes mais doit également exercer son devoir de conseil.

Si vous vendez ou achetez un bien, vous pouvez nous contacter pour toute information supplémentaire sur une future vente immobilière, nous répondrons au mieux à vos questions lors d’un rendez-vous à notre office situé au 19bis rue de l’étoile, 72000 Le Mans. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et LinkedIn afin de ne louper aucune actualité.